Bienveillance : nom féminin …

… définissant un état d’esprit favorable qui se traduit par une attitude positive concrète. Ramenée au management, elle exprime la capacité d’un manager à se préoccuper du développement professionnel mais aussi personnel de ses collaborateurs.

« La qualité fondamentale d’un chef est la bienveillance ». Confucius
Très en pointe dans les pays anglo-saxons, la qualité de vie au travail est à la traîne en France. Pourtant, voici 5 bénéfices concrets :
1/ Baisse de l’absentéisme, directement lié au travail : être attentif à la pression exercée sur les salariés engendre une plus grand implication et une meilleure productivité de leur part.
2/ Accroissement de la productivité : le bonheur au travail, ce n’est pas installer un babyfoot, c’est un travail de fond impliquant l’ensemble des éléments constitutifs  de la vie en entreprise et en particulier les modes de management.
3/ Diminution du turnover : faible, il montre au moins que le climat social est bon – et souvent la performance économique également. Au contraire, plus il est élevé et plus il continuera à grimper.
4/ Meilleure marque employeur : un collaborateur heureux parle en bien de son entreprise autour de lui. Avec les réseaux sociaux, l’entreprise se crée une image favorable pour retenir et attirer les meilleurs talents.
5/ Augmentation de la créativité : pour prendre des risques et être innovant, il faut savoir que le droit à l’erreur est source de créativité et d’engagement.

« Ce que nous appelons le management consiste à compliquer le travail des gens ». Louis Armstrong
Comment mettre en place un management bienveillant :
1/ Offrir écoute et disponibilité : être disponible, développer une écoute active pour susciter la confiance.
2/ Apporter souplesse et bien-être : adapter le cadre de travail au rythme de vie avec des horaires souples et du télétravail.
3/ Donner des objectifs cohérents et atteignables : les élaborer en collaboration avec vos équipes pour les motiver.
4/ Personnaliser et donner du sens : s’adapter aux caractéristiques et compétences des collaborateurs pour donner du sens à leur travail.
5/ Donner de la reconnaissance : complimenter les mérites et les succès, tout le monde en a besoin.
6/ Donner le droit à l’erreur : se tromper, c’est apprendre ; ce droit c’est créer un climat de confiance.

Le management de la bienveillance n’est pas un gadget : 7 cadres sur 10 se disent bons managers, un avis partagé par 3 collaborateurs sur 10 seulement … (enquête Cadréo juin 2019)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *