Bons baisers De Russie

L’économie de la connaissance est présentée comme la dernière révolution car elle est la principale source de productivité et de croissance économique. Mais sur ce trésor plane l’ombre du SPECTRE. Qui maîtrisera la connaissance aura le pouvoir … Du travail pour 007 contre le Dr. No

Octopussy
L’espionnage a toujours existé avec pour but d’améliorer la sécurité de chaque pays. Mais aujourd’hui de plus en plus d’entreprises ont adopté ces pratiques visant à dominer leurs concurrents. Goldfinger rivalise de machiavélisme avec l’homme au pistolet d’or. Pour s’emparer des secrets les mieux gardés, il est même permis de tuer. Pour les entreprises c’est dangereusement vôtre.

Meurs un autre jour
La valeur ajoutée d’une entreprise se mesure aussi en termes d’accès à des informations de qualité. Si le vol est illégal, les sanctions ne sont pas dissuasives et le rapport bénéfices / risques reste favorable aux voleurs. L’entreprise devient un Casino Royale et tout est bon pour faire sauter la banque. Le monde ne suffit pas aux moonrakers !

Au service secret de sa Majesté
Une fois le renseignement identifié, trois moyens permettent de l’obtenir : les recherches open sources (salons, congrès, médias, web), des moyens techniques (cyberattaque, écoute, intrusion) et des sources humaines (chantage, corruption, extorsion) ou la combinaison des trois.
Tuer n’est pas jouer mais voler reste une option : les données R&D, les informations clients ou financières. Il est donc recommandé de les classer, de non confidentielles à top secrètes, selon leur degré de dangerosité et de gérer les personnes qui y ont accès.

Quantun of Solace
Le contre-espionnage, l’Opération Tonnerre, porte sur la protection des informations (renforcer la sécurité pour empêcher les fuites) et leur défense (dissuader les autres de vous attaquer). Il ne s’agit donc pas de vivre et laisser mourir, mais de sensibiliser et former les collaborateurs, détecter les menaces potentielles et se préparer à réagir pour ne pas que le skyfall vous tombe sur la tête.

Golden Eye
Les diamants sont éternels et demain ne meurt jamais : pour rester en vie, la parade peut être technique, électronique et informatique. Lorsqu’une attaque est découverte, l’entreprise doit disposer de moyens d’investigations pour détecter la fuite afin d’avoir recours à des poursuites pénales ou à un programme offensif visant à transmettre des informations erronées à des attaquants identifiés. Jamais plus jamais ça !

Rien que pour vos yeux : le maillon le plus faible de tout système de sécurité reste l’élément humain. Attention à l’espion qui m’aimait, même si on ne vit que deux fois …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *