Sports d’hiver zet variés

On a d’abord annoncé que les stations de ski seraient fermées pour Noël, puis qu’elles seraient ouvertes mais que les remontées mécaniques seraient fermées. Il semble donc nécessaire de remettre la chapelle au milieu des chalets.

Une station n’est pas un parc d’attraction
Elle n’ouvre ni ne ferme en fonction de la saisonnalité ou de la fréquentation de ses clients. Uns station de sports d’hiver est un village, ou plutôt un gros bourg, où des gens comme vous et moi vivent toute l’année. La plupart du temps ils y sont même nés.
Il y a des écoles qui ne sont pas toutes de ski, des boulangeries et même des gendarmes. La loi s’y applique comme dans le reste de la France, même s’il est vrai qu’il existe une sorte de microclimat qui pousse à la neige comme d’autres à la culture des ananas.

Une station n’est pas un centre commercial
On ne décide pas de l’ouvrir et de la fermer en levant ou baissant le rideau. Dans une station il y a des agriculteurs qui produisent dans des champs des produits naturels que l’on vend dans des centres commerciaux où les clients s’agglutinent pour les acheter. Ces champs – de neige – sont desservis l’hiver par des télésièges qui mènent les skieurs d’un point à un autre, un peu comme le métro, qui lui n’est jamais fermé mais souvent bondé.

Les bronzés sont confinés
Il est vrai qu’ils ont bien œuvré pour faire d’un village savoyard le dernier lieu qui résiste encore à l’envahisseur. Il a gardé ses coutumes – la gnôle, ses  recettes – la fondue, son uniforme – le rouge des moniteurs, son patois – arvis pa – et un certain nombre d’habitudes qui ferait passer un vieux garçon pour le mari idéal.
Et c’est rarement sur un malentendu que sont nées les addictions de nos concitoyens au charme des descentes aux flambeaux ou du planter de bâton.

Pourtant s’il y a bien un endroit où le port du masque est volontaire et ne se discute pas, c’est bien sur les pistes. Laissons le dernier mot aux savoyards : « c’est parce que l’on respectera toujours d’où l’on vient que nous serons toujours libres d’aller à où l’on veut ».
Nous y serons les bienvenus pour le ski de fond, les balades, les promenades en raquette, le fendant, la luge, le curling …

Contre le télétravail

Le confinement nous a obligés à nous interroger sur notre relation au travail, et notamment au télétravail. Solution miracle ou synonyme de perte de lien social … obligation ou tolérance … Est-il utile pour l’entreprise et / ou pour ses collaborateurs ? Ecoutons la profession de foi de Benoit Vignon, General Manager Spain de la société Newrest *.

Continuer la lecture de « Contre le télétravail »

Le contenu est le squelette de votre stratégie digitale

Sans lui, elle s’écroule … Je vais, pour une fois, prêcher pour ma paroisse. Je vois tellement de clients qui ne pensent pour leur communication que « ergonomie du site », « design », « mots-clés », « référencement » … Certes il ne faut pas les oublier, mais est-ce une bonne raison pour sacrifier le contenu en étalant une information banale, mal formulée, peu hiérarchisée, qui les dessert.

Continuer la lecture de « Le contenu est le squelette de votre stratégie digitale »

Quand le dalaï-lama se fait corporate

Le dalaï-lama mène un combat non violent pour la liberté des Tibétains. En exil depuis 61 ans, il règne spirituellement sur le monde du bouddhisme et délivre un message centré sur les valeurs humaines fondamentales. Mais celui dont le nom signifie « Océan de sagesse » s’intéresse également aux dirigeants, donc au monde de l’entreprise.

Continuer la lecture de « Quand le dalaï-lama se fait corporate »

Faites de votre marque un influenceur avec le thought leadership

Devenir un leader d’opinion est possible, avec une stratégie de contenu ambitieuse et pertinente. Vous gagnerez en crédibilité et votre public se prosternera devant la pertinence de vos avis. Le thought leadersip n’est pas que le nième anglicisme marketing, c’est aussi le moyen de gagner de nouveaux clients.

Continuer la lecture de « Faites de votre marque un influenceur avec le thought leadership »

Influenceurs … à votre service

Nous sommes pour la plupart soucieux d’améliorer notre visibilité, donc notre présence sur les réseaux sociaux. Mais produire du contenu et le publier ne suffit pas s’il n’est pas délivré à ceux qui composent votre cible. Pour optimiser vos chances de succès, une solution : le marketing d’influence.

Continuer la lecture de « Influenceurs … à votre service »

La RSE au secours des PME

La RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) n’est pas l’apanage exclusif des grandes entreprises. Alors que les exigences éthiques, sociales et environnementales s’imposent à tous, la RSE est pour les PME un important levier de transition et le moyen de gagner en compétitivité. Et une chance en temps de crise.

Continuer la lecture de « La RSE au secours des PME »

Chief diversity officer : coup de com ou vraie sentinelle de la diversité ?

Ils favorisent la tolérance, l’ouverture d’esprit et la variété des profils. Nouveaux hérauts chargés de propager la bonne parole de la diversité, ou héros d’une tendance très politiquement correcte qui tentent de faire oublier quelques récents scandales, notamment dans l’industrie du luxe ?

Continuer la lecture de « Chief diversity officer : coup de com ou vraie sentinelle de la diversité ? »

La Covid 19, Socrate et le syndrome de Thucydide

Entre 430 et 427 avant JC, une terrible épidémie cause subitement la mort de dizaines de milliers de morts à Athènes.
Socrate a 40 ans et ne quitte pas la ville, continuant à déambuler au contact de ses concitoyens.
Thucydide a 20 ans et survit à la maladie ; devenu historien, il raconte cet épisode  dans son ouvrage Histoire de la guerre du Péloponnèse.

Continuer la lecture de « La Covid 19, Socrate et le syndrome de Thucydide »

La journée du Grand Nettoyage

Emails archivés, photos stockées, fichiers inutiles, données obsolètes, comptes oubliés … créent une pollution numérique qui demeure invisible. Dans son étude, « la face cachée du numérique », l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) estime que ce secteur serait responsable de 4% des émissions totales de gaz à effet de serre (GES), chiffre qui pourrait doubler d’ici 2025.
Pour sensibiliser les citoyens à ces enjeux, l’organisation citoyenne World Clean Up Day et le groupe de réflexion Institut du numérique responsable ont organisé samedi 19 septembre la première journée mondiale du nettoyage numérique.

Continuer la lecture de « La journée du Grand Nettoyage »