Cet été, mettez de l’eau dans votre vin …

Il y a 15 ans, le Groupe Campari rachète la marque Aperol, dont la diffusion se limite à quelques villes du nord-est de l’Italie. En quelques années, grâce à une politique marketing efficace, ce breuvage doux-amer est devenu un cocktail culte : le spritz.

« L’Italien noie ses soucis dans la nonchalance, le Français dans les chansons et l’Allemand dans la boisson ». G Cahier
Nous sommes au XIXème siècle en Vénétie occupée par les Autrichiens. Dans les tavernes, quand les vins italiens sont trop forts, pas assez bons ou lorsqu’il fait trop chaud, les soldats, demandent aux serveurs de les « arroser » ou asperger » avec de l’eau pour les allonger. C’est de ce geste, spritzen en allemand, qu’est né le spritz. A l’époque, les Vénitiens en boivent 5 par jour.

Au XXème siècle apparaît l’eau de Seltz mais aussi les boissons amères produites à base de racines et d’écorces d’agrumes. Si Aperol associe le spritz à son produit, le cocktail peut se préparer avec n’importe quel alcool amer.
A Trieste et Udine mais aussi dans toutes régions qui ont été sous domination autrichienne, le Spritz se compose encore exclusivement de vin, rouge ou blanc, et d’eau gazeuse et demeure encore très populaire.

«La réalité est une illusion causée par le manque d’alcool ». Anonyme
Les propriétaires de la marque se rendent compte de son potentiel et orchestrent une stratégie qui vise à faire d’une tradition locale un phénomène mondial. Dans chaque ville, la marque choisit 2 ou 3 bars à la mode et offrent aux barmen une formation très poussée. Petit à petit, la consommation fait tache d’huile.
La marque s’attache ensuite à désaisonnaliser le Spritz, produit très estival, en adoptant la même stratégie dans les stations de ski puis investit les réseaux sociaux.

« J’ai dépensé beaucoup d’argent dans la boisson, les filles et les voitures de sport. Le reste je l’ai gaspillé. George Best
Le Spritz est facile à réaliser et idéal pour l’apéro : 6 centilitres de prosecco, 4 de bitter et un trait d’eau de Seltz, une rondelle d’orange et une olive verte. Telle est la recette du Spritz veneziano officiellement codifiée en 2011 par l’Association Internationale des barmen.
Mais les formules varient selon les lieux et l’alcool choisi – Aperol, Campari, Select ou Cynar – qui le rend plus ou moins sucré, amer, sombre ou coloré.
La seule chose invariable, c’est la progression de l’action du Groupe Campari : toujours en hausse.

Le Blog vous souhaite un bel été et vous donne rendez-vous le 5 septembre.

De la loose à Wall Street

Aujourd’hui 20 juin 2019, Slack s’apprête à faire son entrée en bourse, pour une valorisation estimée à 17 milliards de dollars. Slack est pourtant la conséquence de deux échecs successifs. Mais ses dirigeants ont su changer de stratégie en utilisant une fonctionnalité initialement périphérique.

Continuer la lecture de « De la loose à Wall Street »

Think different ! Pas le slogan, le comment …

« Il y a des moments dans la vie où la question de savoir si on peut penser autrement qu’on ne pense est indispensable pour continuer à réfléchir » écrivait Michel Foucault. Un peu plus inspirant qu’une pomme non ! Mais comment penser différemment ?

Continuer la lecture de « Think different ! Pas le slogan, le comment … »

Prenons-nous par la main …

La première édition de Sustainable Brands Paris se tient à Paris depuis le mardi 23 avril. L’occasion de rencontres avec des « speakers » inspirés, innovants et motivants. On a beaucoup écouté, appris et repensé notre avenir.
Mais au-delà de ces exemples et recettes excitantes, notre avenir passe aussi par une prise de conscience et des ajustements quotidiens pour que chacun fasse partie de la solution.

Continuer la lecture de « Prenons-nous par la main … »

Bienvenue au club

Le marketing est toujours plus offensif mais se veut moins intrusif. Les marques ont compris que ce n’est pas en harcelant les clients qu’elles rempliront leurs caddys. Pour les conquérir et les fidéliser, elles ont sorti un nouvel atout de leur manche : le club client.
 La marque profite de leur fidélité et leur engagement, les clients bénéficient de services spécifiques et d’exclusivités. Le tout crée une relation enrichie et personnalisée.

Continuer la lecture de « Bienvenue au club »

En 2019, jouez-la collectif

Je vais en ce début d’année vous livrer pour la première fois un avis personnel, sur un sujet collectif.
Je m’adresse à tous ceux qui ont eu, ou auront un jour l’ambition de travailler en tant qu’indépendant, mais également à tous ceux, en entreprise, qui cherchent des ressources extérieures.
Et je vous donne ma solution : le collectif d’experts.

Continuer la lecture de « En 2019, jouez-la collectif »

Pire que l’absentéisme ? Le présentéisme

« Certains voulaient peut-être montrer qu’ils travaillaient la nuit et laissaient la lumière » disait François Hollande qui éteignait lui-même les bureaux de ses collaborateurs.
« C’est en partie pour lutter contre cette caricature du Français absentéiste que les gens veulent se montrer présents au bureau. » répond le sociologue Denis Monneuse.
Présentéisme contre absentéisme : le pire n’est pas forcément là où on l’attend.

Continuer la lecture de « Pire que l’absentéisme ? Le présentéisme »

2019 a démarré. Allez go !

En devenant PDG de Carlsberg, Cees ‘t Hart s’est vu remettre un pass pour un accès direct au 20ème étage où se trouve son immense bureau.
Deux mois plus tard, constatant qu’il ne voyait plus personne, il décida d’échanger son magnifique bureau contre un poste inoccupé au milieu d’un open space, à un niveau inférieur.
Il s’expliqua ainsi : « si je ne rencontre pas les gens, je ne saurai jamais ce qu’ils pensent. Et si je ne suis pas capable de prendre le pouls de l’entreprise, je ne peux pas la piloter de façon efficace ».
Mais pour un Cees ‘t Hart, combien de grands ou de petits chefs victimes d’un ego hypertrophié ?

Continuer la lecture de « 2019 a démarré. Allez go ! »

Les goûts et les couleurs … discutons-en plutôt

Orange, les gilets jaunes, Red de SFR, la symbolique des couleurs influence notre quotidien. Chacune transmet un sentiment et une émotion différente. Lorsqu’elle est bien utilisée, elle constitue un formidable outil de communication au service de votre message et des émotions qu’elles provoquent.
Il est temps de vous pencher d’un peu plus près sur les nuanciers et de choisir sous quelle casaque vous allez courir. A votre palette, vous allez nous en faire voir de toutes les couleurs.

Continuer la lecture de « Les goûts et les couleurs … discutons-en plutôt »

Votre nouveau bureau, beaucoup mieux qu’à la maison

Le travail a toujours été défini par le lieu où il était pratiqué : le champ, l’usine, le bureau. Le travailleur y trouvait la matière et les outils pour effectuer sa tâche : la terre, la machine, le téléphone, l’ordinateur …
Après les révolutions industrielles et numériques, voici celle des espaces de travail. Pour ceux qui ont encore un bureau, le logiciel a changé : il était l’incarnation physique de l’entreprise, il est devenu un outil de management.

Continuer la lecture de « Votre nouveau bureau, beaucoup mieux qu’à la maison »