Bienvenue au club

Le marketing est toujours plus offensif mais se veut moins intrusif. Les marques ont compris que ce n’est pas en harcelant les clients qu’elles rempliront leurs caddys. Pour les conquérir et les fidéliser, elles ont sorti un nouvel atout de leur manche : le club client.
 La marque profite de leur fidélité et leur engagement, les clients bénéficient de services spécifiques et d’exclusivités. Le tout crée une relation enrichie et personnalisée.

Continuer la lecture de « Bienvenue au club »

En 2019, jouez-la collectif

Je vais en ce début d’année vous livrer pour la première fois un avis personnel, sur un sujet collectif.
Je m’adresse à tous ceux qui ont eu, ou auront un jour l’ambition de travailler en tant qu’indépendant, mais également à tous ceux, en entreprise, qui cherchent des ressources extérieures.
Et je vous donne ma solution : le collectif d’experts.

Continuer la lecture de « En 2019, jouez-la collectif »

Pire que l’absentéisme ? Le présentéisme

« Certains voulaient peut-être montrer qu’ils travaillaient la nuit et laissaient la lumière » disait François Hollande qui éteignait lui-même les bureaux de ses collaborateurs.
« C’est en partie pour lutter contre cette caricature du Français absentéiste que les gens veulent se montrer présents au bureau. » répond le sociologue Denis Monneuse.
Présentéisme contre absentéisme : le pire n’est pas forcément là où on l’attend.

Continuer la lecture de « Pire que l’absentéisme ? Le présentéisme »

2019 a démarré. Allez go !

En devenant PDG de Carlsberg, Cees ‘t Hart s’est vu remettre un pass pour un accès direct au 20ème étage où se trouve son immense bureau.
Deux mois plus tard, constatant qu’il ne voyait plus personne, il décida d’échanger son magnifique bureau contre un poste inoccupé au milieu d’un open space, à un niveau inférieur.
Il s’expliqua ainsi : « si je ne rencontre pas les gens, je ne saurai jamais ce qu’ils pensent. Et si je ne suis pas capable de prendre le pouls de l’entreprise, je ne peux pas la piloter de façon efficace ».
Mais pour un Cees ‘t Hart, combien de grands ou de petits chefs victimes d’un ego hypertrophié ?

Continuer la lecture de « 2019 a démarré. Allez go ! »

Les goûts et les couleurs … discutons-en plutôt

Orange, les gilets jaunes, Red de SFR, la symbolique des couleurs influence notre quotidien. Chacune transmet un sentiment et une émotion différente. Lorsqu’elle est bien utilisée, elle constitue un formidable outil de communication au service de votre message et des émotions qu’elles provoquent.
Il est temps de vous pencher d’un peu plus près sur les nuanciers et de choisir sous quelle casaque vous allez courir. A votre palette, vous allez nous en faire voir de toutes les couleurs.

Continuer la lecture de « Les goûts et les couleurs … discutons-en plutôt »

Votre nouveau bureau, beaucoup mieux qu’à la maison

Le travail a toujours été défini par le lieu où il était pratiqué : le champ, l’usine, le bureau. Le travailleur y trouvait la matière et les outils pour effectuer sa tâche : la terre, la machine, le téléphone, l’ordinateur …
Après les révolutions industrielles et numériques, voici celle des espaces de travail. Pour ceux qui ont encore un bureau, le logiciel a changé : il était l’incarnation physique de l’entreprise, il est devenu un outil de management.

Continuer la lecture de « Votre nouveau bureau, beaucoup mieux qu’à la maison »

Le paradoxe des nouveaux outils de communication

Ils désinhibent et sont un bon moyen d’échanger. En même temps, s’ils occupent toute la place relationnelle, ils peuvent devenir source d’une solitude plus tragique encore.
Deux choses sont sûres : un nombre significatif de personnes dans le monde se sent seul. Et une solitude subie nuit aux individus et aux entreprises : elle menace la santé publique, tout comme l’obésité ou le tabagisme.
Comme pour ses amis, il importe de trouver les bons outils.

Continuer la lecture de « Le paradoxe des nouveaux outils de communication »

Le numérique révolutionne aussi notre manière de penser

La pensée est impossible sans le langage, qui est le propre de l’homme.
Notre époque fortement digitalisée voit naître une nouvelle façon de communiquer. C’est même carrément une révolution qui se prépare : avec le numérique, c’est notre pensée qui doit être repensée, comme lors de l’apparition du langage ou de la diffusion de la culture écrite.

Continuer la lecture de « Le numérique révolutionne aussi notre manière de penser »

La paix des classes

On croyait autrefois qu’il n’y avait pas besoin d’être heureux au travail pour réussir. Que le travail n’avait rien de personnel.
Le temps est venu de briser le mythe : au travail aussi les sentiments comptent. Le bonheur est important.
L’amélioration du bien-être des collaborateurs augmentant sérieusement les bénéfices de l’Entreprise, il y a là un terrain d’entente.

Continuer la lecture de « La paix des classes »

Startup ou get down

Emmanuel Macron veut faire de la France une startup nation.
Qui ne rêve pas de créer sa startup est un réactionnaire et un has been tant la frénésie pour la nouvelle économie est endiablée.
Pour d’autres, cette transe collective est puérile et dangereuse.
Mais ne glissons pas sur le terrain marécageux de la politique, et observons la startup comme une PME et non comme un mirage.

Continuer la lecture de « Startup ou get down »