La transformation numérique change plus facilement l’entreprise que les travailleurs

Les entreprises qui aboutissent un processus de transformation numérique voient leur potentiel de croissance multiplié par deux*.

Alors que les fermetures d’usines se multiplient en renforçant l’idée du déclin du tissu industriel français, la question de la transformation digitale est plus que jamais au centre de notre survie.

Mais à l’intérieur même de l’entreprise, le management et une partie des salariés, pour différentes raisons, n’y sont majoritairement pas favorables**.

Les avantages sont pourtant nombreux.

Faire évoluer son modèle

Le digital permet de connecter produits et clients. Une société spécialisée dans la ventilation a conçu une gamme de produits et une application mobile qui permet à ses clients de piloter ses équipements à distance.

S’inspirer des exemples gagnants

Les échanges avec des partenaires, mais aussi fournisseurs ou clients, permettent de découvrir des technologies et des usages nouveaux. Cela permet le développement de projets collaboratifs avec d’autre acteurs du secteur.

Placer son client au coeur du processus

Le digital favorise la personnalisation et l’optimisation de la relation client. Il améliore la connaissance de ses clients et permet de dialoguer directement avec l’utilisateur final grâce aux objets connectés.

Réduire les délais avec des méthodes agiles.

Tout le processus est simplifié et raccourci, du prototype à la mise sur le marché du produit.

Produire mieux

Mieux connaître son mode de production permet de l’améliorer grâce au développement des big data. Une société qui utilise la fabrication additive pour optimiser le remplacement des pièces difficiles à se procurer a réussi à améliorer la maintenance de ses vieilles installations.

Rendre le pouvoir aux opérateurs

Avec la digitalisation des chaines de production, ils gagnent en autonomie et en expertise à leur poste. De nombreuses innovations technologiques permettent également de diminuer la pénibilité des tâches et d’améliorer leur sécurité.

Si l’impact de la transition digitale est réel, les acteurs de l’entreprise en sont-ils persuadés** ?

Des chefs d’entreprise pas convaincus

Ils sont plus dubitatifs que leurs salariés. Moins d’un sur trois (30%) juge que la transition digitale n’est pas un sujet stratégique ou essentiel pour son entreprise (surtout pour les entreprises de moins de 10 salariés).

Des salariés plus modernes

Pour plus de la moitié d’entre eux, c’est un sujet stratégique (21%) et essentiel (33%). Les cadres sont plus accros encore que les ouvriers (42% contre 12%), dans les grands entreprises (31% chez les + 500 salariés) et dans le secteur des services (26%).

Un bilan mitigé

La transition digitale impacte favorablement leur manière de travailler (59%) et sur leur bien être au travail (50%). Par contre, elle augmente le niveau de stress et la difficulté à se déconnecter. Et les salariés sont une majorité à penser qu’elle aura un impact négatif sur l’emploi en réduisant les effectifs.

Une question de taille

Les dirigeants des TPE sont très dubitatifs, le pourcentage s’élève très sensiblement avec sa taille, jusqu’à 85% pour les grands entreprises.

* Enquête Accenture pour le Syntec

** Etude Ipsos – CESI – Le Figaro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *