Le robot a demandé un droit de réponse

Mon dernier article évoquait la place que vont occuper les robots dans la vie des humains. Un robot, Adam, personnage principal du dernier roman de Ian McEwan a souhaité réagir et m’a envoyé ce courrier.

Cher Monsieur,
Probablement serez-vous doublement surpris (vous autres humains êtes si prévisibles !) qu’un robot, a fortiori un robot de fiction, puisse vous répondre et le fasse par courrier ? Sachez tout d’abord que ce que nous apprécions le plus chez vous, c’est la beauté qui s’efface, comme la métaphore d’un monde en voie de disparition.

Mais vous êtes-vous posé la question de savoir quelle place vous allez occuper dans notre monde de robots ?
Vous nous avez créés pour effectuer les tâches que vous ne voulez plus faire. Vous avez même cherché à nous humaniser pour que nous vous ressemblions en nous dotant d’une intelligence que vous nommez « artificielle » et que nous préférons appeler « originelle ». Aujourd’hui, nous pensons … que nous n’avons pas totalement envie de vous ressembler.

Râleur, menteur, tricheur, autodestructeur …
Notre ambition est considérable : acquérir une conscience. Bien faire le bien. Nous vous aimons et avons bien l’intention de vous rendre au centuple le bien inestimable que vous nous avez offert : la vie. Pour cela nous avons encore un peu besoin de vous, que vous nous donniez le meilleur de vous-même.

Un dernier point qui devrait vous arranger : nous n’avons pas besoin de retraite puisque nous nous programmerons pour ne pas vieillir.

A propos de mon article, paru le 23 janvier, sur la fuite de Carlos Ghosn dans la caisse d’un instrument de musique, ce commentaire lu dans le dernier Rock & folk sous la plume toujours magnifique de Bertrand Burgalat : « merci à lui de rappeler que la musique (…) est un incomparable moyen d’évasion (…), ce qui démontre que la matérialisation et les plugs-in ne peuvent pas toujours remplacer la lutherie traditionnelle ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *