« Organisation flash », l’utopie devient réalité ?

La « flash organization » est une nouvelle forme d’entreprise qui se met en place le temps d’un projet : le but est de monter une équipe très rapidement en faisant appel, grâce à la digitalisation, aux experts les plus pertinents, où qu’ils se trouvent.

Six chercheurs de l’Université de Stanford se sont penchés sur la réalisation de projets complexes. Le chef de projet les pilote grâce à la plateforme Foundry, définit les besoins et les étapes clés puis sélectionne les experts disponibles sur différentes places de marché comme Upwork ou Malt. Durée du recrutement : quelques minutes.

L’atout majeur d’une « flash organization » est de pouvoir restructurer le projet au fur et à mesure qu’il se réalise. Certaines tâches sont ajoutées, d’autres retirées et l’organisation elle-même peut évoluer sans limitation. La communication, fluide grâce à une messagerie instantanée comme slack, est cruciale et suppose le respect des processus mis en place. Chaque expert peut suggérer des modifications, validées ou pas, par le chef de projet.
Pour Melissa Valentine (Stanford) : « avec ce système, n’importe qui disposant d’une connexion internet est capable de mener un projet complexe ».

Sur ce marché de mise en relation des entreprises, plusieurs centaines de plateformes se sont développées. Alors que de nombreuses sociétés évoquent une pénurie de talents et leurs difficultés de recrutement, elles offrent des solutions concrètes et faciles à mettre en place.
Cela demande aux entreprises traditionnelles de changer leur mode de gestion des ressources humaines. Celles qui se plaignent de la pénurie de main d’œuvre ont en réalité beaucoup de mal à gagner en flexibilité.

Sur ces plateformes, les talents sont disponibles presque immédiatement et facilement. Elles se chargent de la sélection des meilleurs profils, des contrats et du paiement, ce qui diminue d’autant le coût des transactions. Les entreprises peuvent ainsi externaliser de nombreuses tâches, embaucher sans se soucier de la localisation, ce qui génère un recrutement de meilleure qualité. Elles gagnent en flexibilité en employant des experts hautement qualifiés, et de leur côté, les experts peuvent choisir les projets et les entreprises qui leur correspondent le mieux et dans lesquels ils seront d’autant plus impliqués.

Nombreux sont les talents qui ne demandent qu’à être sollicités. La balle est dans le camp des entreprises et leur capacité à gagner en flexibilité dans la gestion de leurs projets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *