Le télétravail entreprend l’entreprise

Même si le télétravail ne concerne pas tout le monde, il s’est imposé comme une forme de normalité qui va, plus ou moins, perdurer. La crise, inédite dans son ampleur et les questionnements qu’elle a suscités, a généré des prises de conscience qui peuvent être salutaires.

Suite de notre série d’articles sur les effets de la crise du COVID 19. Comment de nouvelles solutions, ou la généralisation de pratiques existantes peut-elle nous aider à être plus performant, créatif, heureux. Bref, du pire, sachons tirer le meilleur !

« La responsabilité de chacun implique deux actes : vouloir savoir et oser dire ». Abbé Pierre
C’est l’occasion de réfléchir à la répartition des rôles et la manière dont ils sont attribués, aux processus de réponse aux demandes des clients, à la prise en charge des dossiers, à la validation d’un nouveau rapport …
Sans réunions impromptues autour de la machine à café et aux échanges spontanés qu’elles engendrent, comment sont attribuées les responsabilités et les différentes tâches ? L’isolement nécessite de redéfinir de façon explicite les rôles et les missions, avec transparence et précision, afin de clarifier les attentes envers chaque membre de l’équipe.

« Les gagnants sont ceux qui restructurent la manière dont l’information circule dans l‘entreprise ». Bill Gates
La prise de décision passe par une bonne définition des périmètres d’autorité. La nécessité de communiquer, dictée par l’éloignement, a réinvesti la légitimité du groupe dans ce délicat processus. Une décision collective permettra en effet de réduire l’écart entre les personnes qui décident et celles qui agissent.
Le confinement a révélé le circuit effectif de l’information interne, entre surabondance et pénurie. Un équilibre avisé et des bonnes pratiques produisent un partage optimisé des informations pertinentes.

« La réussite n’est pas une spécialité, tout le monde peut réussir, il suffit de coordonner nos activités quotidiennes ». Osséni Sio N’Gobi
Avancer ensemble nécessite une coordination optimale. Les réunions zoom ont mis en lumières des pratiques néfastes : trop de réunions, mal préparées, chronophages.
Le mode soit disant « dégradé » a réinstauré la nécessité de réunions agréables, utiles et surtout efficaces, durant lesquelles la préparation, la qualité d’écoute, la concision apparaissent définitivement indispensables pour engager les collaborateurs et préserver la qualité des relations entre eux.

« Il faut se tenir à bonne distance des hommes pour les comprendre ». Umar Timol
L’éloignement renforce-t-il la confiance et l’interprétation de nos rapports avec les autres ?
Certains managers pourraient privilégier le besoin de contrôle et de reporting au quotidien ; ils risquent toutefois d’être contre-productifs en générant tensions, voire démotivation.
Au contraire, un lâcher prise se traduisant par d’avantage d’autonomie, évitera de gaspiller son temps avec les tâches inutiles d’un encadrement infantilisant.

« L’avenir ne se prévoit pas. Il se prépare ». Maurice Blondel
Le développement du télétravail est l’un des enjeux de la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) et la récente loi Pacte (adoptée en avril 2019). Si la généralisation du télétravail permet de gagner du temps et d’offrir d’avantage d’autonomie au salarié, elle fait courir le risque d’une atomisation du corps social.
Le numérique peut également être un vecteur de sociabilité et d’ascension sociale, intégrer la problématique de la santé au travail tout en réduisant son empreinte environnementale.

Problématiques anciennes, nouveaux enjeux : télétravail ou pas, il faudra répondre présent !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *