Et Coca-Cola inventa le Père Noël …

La légende dit que le Père Noël est rouge car Coca-Cola est rouge. Sur son site, Coca précise bien qu’il était déjà rouge bien avant que la marque ne se l’approprie. Son aspect moderne était déjà bien répandu mais la fameuse boisson va en façonner l’image et en faire l’un des plus grands succès marketing de l’histoire de la publicité.

Dès 1821, Clément Clarcke Moore écrit un conte de Noël pour ses enfants, intitulé « la nuit d’avant Noël », dans lequel le Père Noël apparaît dans son traineau tiré par des rennes. Deux ans plus tard, il publie un nouveau texte dans lequel des lutins distribuent des cadeaux aux enfants par la cheminée.

Le Père Noël a pour origine Saint Nicolas, dont il reprend la symbolique – manteau rouge et barbe blanche. Saint Nicolas, ou Santa Klaas pour les Hollandais devient Santa Claus lorsqu’ils s’installent aux Etats-Unis, américanisation oblige. En 1863, le journal new-Yorkais « Harper’s Illustrated weekly » représente Santa Claus ventru et jovial avec une barbe blanche, accompagné de rennes.

Avant Coca, de nombreuses entreprises utilisent son image dans les publicités comme Waterman, Michelin, Colgate et mêmes de nombreuses marques de cigarettes, mais ces premières campagnes ne connaissent pas le succès. En 1931, Coca-Cola fait appel à Haddon Sundblom pour dessiner le Père Noël en train de déguster un Coca. Il prend pour modèle un ami vendeur retraité, Lou Prestiss et peint des tableaux qui feront de lui l’un des créateurs d’affiche les plus respectés. L’image publicitaire du vieux barbu est définitivement établie, faisant de lui un ambassadeur permanent de Coca-Cola, un personnage à la fois réaliste et symbolique.

L’idée d’utiliser le Père Noël pour leur publicité est simplissime. L’hiver étant moins propice à la consommation de sodas rafraichissants, la marque décide d’utiliser une image reconnue pour promouvoir sa boisson pendant la période hivernale. Le dessin de Haddon Sundblom, montrant le Père Noël en train de boire du Coca pour reprendre des forces pendant sa distribution de jouets connait alors un écho considérable et forge l’image du Père Noël que nous connaissons aujourd’hui.

En France, l’image du Père Noël met plus de temps à devenir populaire. Les catholiques, qui s’offrent depuis longtemps des cadeaux pour célébrer la naissance du Christ, « résistent » à cette image païenne. Il faut attendre la fin de la seconde guerre mondiale et le débarquement de la culture américaine pour populariser le Père Noël. Depuis, Coca-Cola a su tirer profit de sons succès en rééditant puis en créant de nombreuses campagnes le mettant en scène.  Mais comme l’image du Père Noël n’est pas une marque déposée, toutes les marques sont libres de l’utiliser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *