Le moat fait pétiller le business

Moat désigne en anglais les douves qui entourent le château-fort. Plus elles sont larges, plus elles le protègent des envahisseurs.
Appliqué au business, le moat est le rempart concurrentiel qui permet à l’entreprise de défendre durablement ses parts de marché, donc ses profits et sa valorisation.

Une idée à creuser
L’expression a été inventée par l’un des investisseurs américains les plus avisés, Warren Buffet. Elle désigne un avantage concurrentiel qui permet à l’entreprise de devenir et rester un leader incontesté. L’idée lui en est venue en constatant que les entreprises qui récompensent leurs investisseurs sur le long terme sont celles qui disposent d’un avantage concurrentiel durable.

Le moat n’est pas quantifiable
Le moat ne figure pas dans les rapports annuels et ne porte pas sur les mêmes sujets d’une industrie à l’autre. Pourtant il peut se révéler infranchissable pour la concurrence en maintenant à distance tous les concurrents qui essayent de le copier. Prenons un cas pratique, celui de Rolex, qui se distingue par dix points spécifiques :

  1. Avance technologique : l’étanchéité, dès 1926. Les Rolex peuvent rester dans l’eau un temps illimité sans subir aucun dommage. Ce fut une avancée majeure dans le monde de l’horlogerie.
  2. Fiabilité: elles sont construites pour durer. En 1927, Rolex équipe Mercedes Gleitze dans sa traversée de la Manche à la nage.
  3. Network: les montres s’identifient à des exploits nautiques puis des sportifs de renom et enfin des stars d’Hollywood, créant une véritable success story.
  4. Storytelling: « si à 50 ans on n’a pas une Rolex, on a quand même raté sa vie », on peut penser ce qu’on voudra de l’adage séguélien, il matérialise l’ascension sociale.
  5. Marges: pour construire puis entretenir ce fossé, il faut de l’argent, beaucoup d’argent … Rolex a toujours été très profitable et les actionnaires exercent une forte pression sur son management pour maintenir sa rentabilité.
  6. Marketing: 180 à 200 millions d’euros* de budget pour le sponsoring sportif en 2018 pour perpétuer l’image et le storytelling. C’est plus que tous ses rivaux.
  7. Valeur: acheter une Rolex est davantage un investissement qu’une dépense. Un second marché dynamique permet à son propriétaire de la revendre avantageusement.
  8. Un fossé qui se creuse: il faut être capable de dominer la concurrence dans la durée avant d’obtenir le statut « d’intouchable », ce qui nécessite une réelle constance dans ses investissements publicitaires.
  9. Ambassadeur: avoir une Rolex à son poignet fait de vous le premier ambassadeur de la marque, c’est pour cela qu’elle se remarque inévitablement.
  10. Innovation: même imperceptible, l’amélioration de la performance technique reste constante, sans effet de manche ni effet d’annonce.

Voilà comment Rolex a réussi à creuser son « moat » et continue à remplir son fossé d’énormes liquidités qui concourent à le rendre encore plus infranchissable.

* Selon le journal Bilan

Le biais des survivants

On parle surtout de ceux qui ont réussi. Nous sommes aspirés par le succès, inspirés par les victoires. Le risque est d’être obnubilé par ces trajectoires très éloignées de notre situation personnelle et de notre contexte. Faut-il se méfier de la bonne fortune des autres ?

Continuer la lecture de « Le biais des survivants »

La troisième voie du travailleur indépendant

Leur nombre a fortement augmenté et la crise de la COVID-19 va encore gonfler leurs rangs. Devenir indépendant impose – la liberté n’est pas sans condition – de faire le choix d’une structure juridique et administrative qui vous permette de remplir l’ensemble de vos obligations. Vous pouvez créer votre entreprise, devenir autoentrepreneur. Ou bien opter pour le portage salarial.

Continuer la lecture de « La troisième voie du travailleur indépendant »

Ca veut dire quoi être responsable aujourd’hui ?

L’idée de resposabilité s’est répandue dans tous les domaines, moral, juridique, professionnel, politique, écologique … La crise de la COVID-19 en a fait un enjeu majeur. Elle nous est présentée à la fois comme un ordre et un devoir, voire une menace. Avec beaucoup d’excès !

Continuer la lecture de « Ca veut dire quoi être responsable aujourd’hui ? »

Gagnant – gagnant ! Vous pouvez faire mieux !

Conclure un accord gagnant – gagnant est l’objectif d’une négociation réussie … La notion de gagnant – gagnant est devenue courante … La seule approche qui permet de pérenniser une relation est celle du gagnant – gagnant … entend-on couramment ! C’est devenu le credo des négociateurs. Mais si cette stratégie semble vertueuse et séduisante, elle peut aussi être trompeuse.

Continuer la lecture de « Gagnant – gagnant ! Vous pouvez faire mieux ! »

Contre le télétravail

Le confinement nous a obligés à nous interroger sur notre relation au travail, et notamment au télétravail. Solution miracle ou synonyme de perte de lien social … obligation ou tolérance … Est-il utile pour l’entreprise et / ou pour ses collaborateurs ? Ecoutons la profession de foi de Benoit Vignon, General Manager Spain de la société Newrest *.

Continuer la lecture de « Contre le télétravail »

Le contenu est le squelette de votre stratégie digitale

Sans lui, elle s’écroule … Je vais, pour une fois, prêcher pour ma paroisse. Je vois tellement de clients qui ne pensent pour leur communication que « ergonomie du site », « design », « mots-clés », « référencement » … Certes il ne faut pas les oublier, mais est-ce une bonne raison pour sacrifier le contenu en étalant une information banale, mal formulée, peu hiérarchisée, qui les dessert.

Continuer la lecture de « Le contenu est le squelette de votre stratégie digitale »

Quand le dalaï-lama se fait corporate

Le dalaï-lama mène un combat non violent pour la liberté des Tibétains. En exil depuis 61 ans, il règne spirituellement sur le monde du bouddhisme et délivre un message centré sur les valeurs humaines fondamentales. Mais celui dont le nom signifie « Océan de sagesse » s’intéresse également aux dirigeants, donc au monde de l’entreprise.

Continuer la lecture de « Quand le dalaï-lama se fait corporate »

Faites de votre marque un influenceur avec le thought leadership

Devenir un leader d’opinion est possible, avec une stratégie de contenu ambitieuse et pertinente. Vous gagnerez en crédibilité et votre public se prosternera devant la pertinence de vos avis. Le thought leadersip n’est pas que le nième anglicisme marketing, c’est aussi le moyen de gagner de nouveaux clients.

Continuer la lecture de « Faites de votre marque un influenceur avec le thought leadership »