Quand la musique est bonne

L’Intelligence Artificielle a conquis tous les domaines, mêmes ceux de la création. Verra-t-on un jour une IA « artiste » qui possède une sensibilité artistique à part entière. Pourtant les liens entre musique et algorithmes remontent à l’Antiquité car la musique a toujours intéressé les scientifiques par ses qualités formelles. Le point sur la question pour clore notre trilogie musicale de rentrée.

Une brève histoire de l’intelligence
L’idée d’utiliser des instructions pour créer de la musique remonte à Pythagore (VIème siècle avant JC). Plus près de nous Bach utilise des méthodes mathématiques et géométriques alors que Mozart, pour sa génération de pièces musicales, combine des fragments tirés au sort avec des dés.
Côté scientifiques, Vaucanson (1709 – 1782) créé deux automates musiciens capables de jouer réellement de leurs instruments.

La musique au programme
Ada Lovelace est la première à programmer un algorithme sur un calculateur, envisageant la composition musicale comme une possible application. Les années 50 voient l’apparition des ordinateurs et de l’IA avec déjà, les premières expérimentations musicales.
Le premier morceau de musique généré sur ordinateur est « composé » par Lejaren Hiller et Leonard Isaacson à l’Université de l’Illinois en 1955, puis Xénakis (à la fois compositeur, ingénieur et architecte) crée des compositions stochastiques (produites par l’effet du hasard) en utilisant une approche mathématique. Progressivement, l’IA devient pour la musique un domaine de recherche académique actif.

La musique est le langage des émotions (Kant)
Des outils d’aide à la composition et à la production basés sur l’IA font progressivement leur apparition dans les plateformes de production musicale et les artistes commencent à les utiliser.
On nourrit un réseau de neurones avec un grand nombre de composition d’un même compositeur. Compte tenu de ce qu’elle a appris, l’IA prédit la séquence la plus probable. Mais cette construction de suites statistiques de nombre sans aucune ambition artistique est totalement dénuée d’émotion. Chopin peut dormir tranquille.

Une intelligence artificielle « artiste » ?
Des logiciels comme Popgun ou Judedeck promettent de fabriquer de toutes pièces des chansons pop à l’aide d’IA. Outre les problèmes de juridiques liés aux droits d’auteur, ces startups sont confrontées au coût important associé à la recherche et au développement pour perfectionner l’algorithme, afin que celui-ci se rapproche du niveau de création musicale d’un artiste confirmé.
Elles doivent se vendre (à TikTok pour Judedeck) afin de trouver des financements mais n’arrivent toujours pas à atteindre leurs ambitions de départ.

Une application concrète au service des artistes
L’idée a donc été de réutiliser toutes les recherches effectuées pour créer des logiciels de composition (Splash pour Popgun) qui permette aux artistes d’élargir leur horizon créatif avec une suite de suggestions pour orienter leurs compositions.
L’humain garde la main dans cette collaboration homme / machine, ce qui règle définitivement le problème des droits d’auteur. L’IA n’est pas indépendante mais devient un outil d’amplification de l’horizon créatif de l’artiste. Une bonne solution afin que chacun reste a sa place.

Rock’n New

Avis aux managers de l’innovation, spécialistes de la spécialité et autres gourous, il y a peut-être bien plus à apprendre dans la discographie de Bob Dylan que dans moult théories. Le processus de création musicale, le parcours des héros du rock’n roll, la confrontation d’égos démesurés sur fond d’alcool et de drogue ont façonné des albums mythiques et des échecs retentissants. Et matière à réflexion …

Continuer la lecture de « Rock’n New »

Tout pour la musique …

Certains prétendent qu’écouter Mozart 10 minutes rend plus intelligent … D’autres que ça marche aussi avec Michaël Jackson … Un proverbe assure qu’elle adoucit les mœurs … Ce qui est sûr c’est que la musique est une discipline sélective : seuls certains élus sont nés pour être musiciens, mais nous pouvons tous bénéficier des effets bénéfiques de la musique sur notre cerveau.

Continuer la lecture de « Tout pour la musique … »

Chaque entreprise fait, fait, fait ce qui lui plaît, plaît, plaît …

Quatrième et dernier volet de notre série sur le retour au travail : après l’avoir abordé sous les angles des collaborateurs et de l’aménagement des bureaux, nous échangeons cette semaine avec Marie-Hélène Morin qui, en tant de DRH externalisée, conseille les chefs d’entreprises des TPE / PME sur la gestion de leurs ressources humaines.
Avec elle, voyons quels sont les enjeux du côté des employeurs.

Continuer la lecture de « Chaque entreprise fait, fait, fait ce qui lui plaît, plaît, plaît … »

Envoyez un lien, un vrai

Troisième volet de notre série sur le retour au travail : après avoir posé le constat et présenté les solutions en termes d’aménagement des « nouveaux bureaux », nous avons échangé cette semaine avec Didier Serna, coach certifié qui accompagne ses clients en repositionnement professionnel (changement et /ou prise de poste) et plus particulièrement sur la communication interpersonnelle. Il est donc l’homme de la nouvelle situation pour nous conseiller sur la gestion des turbulences qui accompagnent le retour au bureau.

Continuer la lecture de « Envoyez un lien, un vrai »

Une évolution ? Non sire, c’est une révolution !

Deuxième volet de notre série sur le retour au travail : après avoir posé le constat, voyons les solutions. Cette semaine, rencontre avec Florence Lebreton, qui vient de créer SKOPOS  – du grec « raison d’être » – une société qui aide les entreprises à conduire le changement dans leurs modes de travail et à réfléchir sur la nouvelle raison d’être des bureaux.

Continuer la lecture de « Une évolution ? Non sire, c’est une révolution ! »

Télétravail : la jurisprudence Covid

Les employeurs et les salariés, dont le retour au bureau se programme actuellement, sont à la recherche de la meilleure solution, un fonctionnement hybride entre télétravail et présence en entreprise.

Continuer la lecture de « Télétravail : la jurisprudence Covid »

Surfez sur le bad buzz

La semaine dernière, le blog vous expliquait comment éviter les bad buzz. Et cette semaine, comment les affronter.
Les réseaux sociaux ont un droit de vie ou de mort sur chacun de nous en propageant des informations à la vitesse de l’éclair. Un mécontentement, une colère, une vengeance, une concurrence déloyale … peuvent virer au bad buzz car rien ne court aussi vite qu’une mauvaise nouvelle ou une fausse rumeur. Si le web est synonyme de liberté d’expression, elle peut violemment attenter à votre réputation. Alors comment faire ?

Continuer la lecture de « Surfez sur le bad buzz »

Si on vous attaque sur les réseaux sociaux …

Personne n’étant parfait, il peut nous arriver d’être attaqué. Et face à des réseaux sociaux puissants qui propagent les bad buzz comme des traînées de poudre, on se sent vite désemparé. Alors plutôt que de subir, retournez le potentiel de diffusion de ces réseaux à votre avantage. S’il n’y a pas de règle pour éviter un bad buzz, on peut s’y préparer.

Continuer la lecture de « Si on vous attaque sur les réseaux sociaux … »

Activation d’un nouvel espace-temps : le télétravail

Le phénomène du télétravail n’est pas son nouveau mais il a décollé avec cette période de distanciation : nous étions 3% de télétravailleurs avant le confinement, nous sommes 40% aujourd’hui. Alors que bon nombre de salariés n’ont pas repris le chemin du bureau, son impact sur leur engagement et la performance collective de l’entreprise interroge.

Continuer la lecture de « Activation d’un nouvel espace-temps : le télétravail »