Les défis de la transformation numérique

La transformation numérique, ou digitale, désigne le processus qui permet aux entreprises d’intégrer toutes les technologies digitales disponibles au sein de leurs activités. Le concept n’est pas nouveau, il date de l’essor d’internet.

Mais il s’accompagne aujourd’hui d’une multitude de chantiers en interne : redéfinir les responsabilités sans bouleverser la hiérarchie ni les acquis, faire émerger les compétences en mettant l’accent sur le collaboratif, former pour permettre à chacun de trouver sa place et sa position …

Une transformation rapide et efficace doit miser sur l’humain et une vision partagée par tous. Pour cela c’est le cœur de son réacteur qu’il faut transformer, grâce à une autonomisation et une responsabilisation des salariés ainsi qu’un management par la confiance. Ces démarches vont promouvoir des valeurs et des comportements en adéquation avec les nouveaux défis de l’entreprise.

75% de la population mondiale dispose d’un téléphone, alliant technologie et mobilité. Impossible d’ignorer cette réalité qui est devenue l’un des principaux moteurs de la transformation numérique en plaçant le client au centre du dispositif. Celui est aujourd’hui un véritable « consom’acteur », qui peut dialoguer avec les marques via ses sites web, applis, chatbots, réseaux sociaux, services clients …

L’expérience client est un enjeu vital car c’est une façon de se démarquer de ses concurrents en rendant les relations simples et fluides, débarrassées des points de friction. Alliant le meilleur de l’humain et du digital, les entreprises cherchent à réenchanter ces relations en suscitant des émotions, ce puissant levier pour gagner la confiance et la satisfaction des clients.

Avec le big data et le marketing digital, les entreprises peuvent accéder à une infinité de données sur leurs clients grâce aux informations que nous fournissons sur le web : messages écrits, vidéo, photos, sites consultés … C’est la mine d’or pour optimiser leur business model. A condition de pouvoir analyser ces données et de les faire parler.

Enfin, la transformation numérique ne se substitue pas à l’innovation. Elles sont distinctes, complémentaires et se nourrissent l’une l’autre. Là où la transformation digitale permet à l’entreprise de devenir CIAS – connectée, intelligente, agile, sociale – l’innovation  lui ouvrira de nouveaux territoires de croissance en élaborant de nouveaux produits, process ou services, en abordant  un nouveau marché ou un nouveau modèle d’affaires. Elles servent donc un même objectif : toujours mieux servir et satisfaire les clients de manière rentable.

Statistiquement 70% des initiatives stratégiques échouent. L’environnement du business est devenu complexe, changeant et risqué. Les dirigeants ont du mal à tracer une ligne directrice claire qui soit correctement suivie par leurs collaborateurs. Mais les entreprises sont condamnées à prendre des risques et à innover avec une marge de manœuvre réduite. C’est dans ce contexte difficile que leurs dirigeants vont devoir définir une stratégie et investir.

Seuls 31% des chefs d’entreprise en France considèrent la transformation numérique comme une véritable opportunité. Cela fait peur … sauf à leurs concurrents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *