Envoyez un lien, un vrai

  1. Troisième volet de notre série sur le retour au travail : après avoir posé le constat et présenté les solutions en termes d’aménagement des « nouveaux bureaux », nous avons échangé cette semaine avec Didier Serna, coach certifié qui accompagne ses clients en repositionnement professionnel (changement et /ou prise de poste) et plus particulièrement sur la communication interpersonnelle. Il est donc l’homme de la nouvelle situation pour nous conseiller sur la gestion des turbulences qui accompagnent le retour au bureau.

C’est le rapport au travail tout entier qu’il faut redéfinir
En un peu plus d’un an, les salariés concernés par le télétravail ont subi un double traumatisme : quitter complètement son bureau pour travailler à la maison puis devoir (plus ou moins de plein gré) y retourner dans des conditions restant encore à définir.
Ces changements bouleversent notre rapport au travail. Il serait donc logique de se faire accompagner pour trouver les bonnes réponses, que ce soit par un coach, un psychothérapeute, sa direction des RH ou au moins en faisant appel à un tiers. Bref, d’en parler.

Recréer ce qu’on a perdu : du LIEN
Une mauvaise habitude se prend en 21 jours. Il faut maintenant les casser tout aussi rapidement pour reprendre ses bonnes anciennes habitudes : bavarder à la machine à café, rester discuter après une réunion, faire une pause avec d’autres personnes, déjeuner ensemble (même de façon virtuelle) …
En se concentrant exclusivement sur notre travail, nous avons éliminé l’informel, sans lequel il ne peut y avoir de rapport humain, donc professionnel. La distance crée des tensions, la proximité crée du lien.

Mettre en place une nouvelle organisation
Le télétravail, ce n’est pas la santé ! Il conduit à une existence sédentarisée entre son lit et sa table de travail. On ne se déplace plus pour aller au bureau avec ce que cela implique : perte de dynamisme, repli sur soi, prise de poids…
Au contraire marcher régule le rythme cardiaque et les fluides ; il réduit le stress et encourage la créativité. Il est donc nécessaire de sortir, de prendre l’air, de créer des interactions avec nos semblables.

Redéfinir des règles saines
Aussi bien pour soi-même que dans le cadre de l’entreprise, il s’agit de mieux communiquer avec les autres en travaillant son assertivité : assumer ce qu’on est, ce qu’on dit et ce qu’on fait. Encourager les autres à faire de même dans une relation de réciprocité qui implique une bonne maîtrise de soi et l’intention de s’inscrire dans une démarche positive.

Pour les managers, accompagner leur équipe
On leur a demandé de manager différemment pendant la pandémie, on exige maintenant qu’ils réapprennent à manager dans un mix présentiel / distanciel. Ils doivent retrouver un équilibre et s’interroger sur le sens de leur management : ré-accueillir les équipes, être à l’écoute de chacun,  leur redonner de la confiance, communiquer, accompagner …
C’est l’avènement du manager coach – à condition d’être formé et suivi – qui saura partager avec ses collaborateurs un fonctionnement qui renforce la place de chacun.


Warning: session_start(): Cannot start session when headers already sent in /homepages/22/d226054183/htdocs/blog/wp-content/plugins/humancaptcha/outerbridge-humancaptcha.php on line 191

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *