« Un clown est comme une aspirine, excepté qu’il agit deux fois plus vite » …

disait Groucho Marx qui savait que l’humour est une bonne raison pour aller mieux, à la maison comme au bureau. C’est même une arme de destruction massive pour créer de la proximité et déminer les situations conflictuelles. A condition de bien l’utiliser pour qu’elle ne se retourne pas contre vous.

Réunion = ennui ?
On les associe souvent à une perte de temps et un excès de stress : l’attention et l’engagement des participants diminue au fur et à mesure que la réunion dure, d’autant plus lorsqu’elles sont devenues virtuelles.
Une bonne réunion c’est un ordre du jour et un animateur efficace mais c’est aussi un ingrédient aussi incontournable qu’un pincée de sel : ce zest d’humour qui rend vos équipes plus ouvertes et créatives. Les humains ont développé l’humour et le rire comme dynamique de groupe pour qu’ils favorisent le lien social et la cohésion*.

« Rire est le propre de l’homme » (Rabelais)
* Il favorise les rapports humains : en attirant l’attention des autres, il crée une connexion immédiate.
* Il soulage les tensions : lorsqu’une situation se tend, un commentaire humoristique détend tout le monde, la tension baisse d’un cran, les conditions deviennent meilleures pour prendre la bonne décision.
* On se souvient mieux des informations présentées sur un mode comique : une histoire amusante augmente nos capacités de mémorisation.
* Il améliore la collaboration : des équipes qui plaisantent ensemble collaborent mieux, l’humour améliore l’esprit collectif et reste un élément clé de la culture d’entreprise.
* Il augmente la productivité : d’après la même enquête*, l’humour a un effet immédiat mais qui peut être ressenti jusqu’à deux ans après l’interaction.

En période difficile, l’humour est la meilleure thérapie
On a affronté la pandémie à coups de vidéos, de dessins et d’histoires drôles car l’humour est excellent pour la santé mentale et physique de tous. Une enquête** a montré que le rire augmentait notre tolérance à la douleur en activant la libération d’endorphines.
Même si on ne combat pas une crise à coup de blagues, le rire nous unit contre un ennemi commun. La meilleure réaction pour faire face à une situation anxiogène, c’est encore d’en rire.

Un élément de leadership
L’humour est assez peu pratiqué dans le cadre formel de l’entreprise alors qu’il peut influencer et consolider la hiérarchie au sein des groupes, établir une relation de confiance interpersonnelle et des relations professionnelles de grande qualité.
Manager est une activité complexe et difficile, mais l’humour fait partie des recettes sociales qui facilitent le leadership.

 

* Selon une étude des professeurs Nale Lehmann-Willenbrock et Joseph Allen
** Une équipe de chercheurs suisses sous la direction de Thomas Benz


Warning: session_start(): Cannot start session when headers already sent in /homepages/22/d226054183/htdocs/blog/wp-content/plugins/humancaptcha/outerbridge-humancaptcha.php on line 191

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *