Metaverse, NFT et botanique

A défaut de déployer votre marque dans le Metaverse pour créer vos NFT, le sujet va vite devenir incontournable dans les dîners en ville. Je ne vous propose donc pas de créer votre stratégie de communication dans le Metaverse mais de mieux en percevoir les enjeux afin de comprendre les avantages que les marques en retirent.

Qu’est-ce qu’un NFT (non fungible token ou jeton non fongible) ?
Un token est un actif numérique émis et échangeable sur une blockchain, qui est un espace qui permet de stocker et d’échanger de la valeur sur internet sans intermédiaire centralisé.
Un NFT, n’est pas interchangeable et représente l’exemplaire unique d’une œuvre. Historiquement, les NFT se sont développés grâce à des expériences à mi-chemin entre la série à collectionner et la performance artistique collective. Leurs prix ont explosé ces derniers mois, enchaînant les records. Mais quel intérêt pour les entreprises ?

Faire parler de soi.
Les médias, spécialisés et grand public, se sont emparés du sujet et relaient abondamment les actualités du secteur. Le sujet interpelle, intrigue et suscite l’engouement à défaut d’être bien compris.
L’entreprise Injective Protocol ai ainsi racheté une œuvre de Bansky et l’a « tokenisée » puis a brûlée l’originale en direct sur Twitter. La version numérique de l’œuvre a ensuite été vendue aux enchères sous la forme d’un NFT. Enorme buzz !

Construire sa future base de données client
Les NFT sont une nouvelle opportunité, moderne, originale et médiatique, de s’adresser à une clientèle plus jeune et booster le nombre de ses clients ou contacts.
Toutes les entreprises disposent d’un patrimoine matériel ou immatériel : produits ou goodies, publicités, qu’elles peuvent utiliser.
Le fondateur de Twitter, Jack Dorsey, a tokenisé et vendu son premier tweet 2,9 millions d’euros. Il a été acheté par le patron d’une entreprise de la blockchain qui s’est offert une bonne publicité.

Fidéliser ses clients
Burger King l’a bien compris. La marque a placé plus de 6 millions de QR Codes sur les emballages de ses burgers. En les scannant, les clients peuvent collectionner et échanger des NFT.
L’opération débloque des récompenses selon une mécanique plus classique, comme un an de whopper gratuit ou un appel avec l’un des artistes partenaires de l’opération.

Créer de nouvelles sources de revenu
Les NFT ouvrent la voie à un nouveau business. Des marques de vêtement de luxe ou de sneakers accompagnent la vente de leurs produits de certificats d’authenticité sous la forme de NFT. Ils offrent à leur communauté des avantages uniques : la certitude d’être le seul membre à posséder un objet unique.
Tout peut être vendu, comme la séquence vidéo d’un moment d’anthologie : même s’il reste accessible en ligne, pour un fan, être l’unique propriétaire de ce moment n’a pas de prix.

Mais attention aux freins, la nature juridique reste encore floue, tout comme le traitement fiscal qui lui est réservé. La blockchain est également énergivore car elle nécessite une grande capacité de calcul.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.