Les NFT, arnaque ou botanique ?

Vous avez été nombreux à réagir à l’article de la semaine dernière sur le Metaverse et les NFT, avec un mélange d’enthousiasme et de suspicion ! Alors que de nombreux investisseurs dépensent des millions de dollars, vous vous posez la question de savoir si c’est un investissement rentable à long terme, une bulle spéculative ou tout simplement une vaste arnaque …

Comment repérer les arnaques ?
Les NFT sont passés d’un phénomène de niche à une mode qui attire les créateurs du monde entier. Comme les cryptomonnaies en particulier et les services financiers en général, ils attitrent les escrocs. Il est donc primordial de comprendre comment fonctionnent les NFT afin de pouvoir déterminer la validité d’un achat.

Mener des recherches approfondies
Commencez par vous renseigner sur l’industrie du NFT dans son ensemble : la feuille de route du projet, l’identité de ses créateurs et leur historique. Vérifiez ensuite si la communauté soutenant le NFT est composée de collectionneurs expérimentés.
C’est l’avantage de la blockchain que de vous permettre d’effectuer de telles vérifications.

Les arnaques les plus fréquentes
Le phishing : envoi de liens vers des pages légitimes en apparence mais permettant en réalité de récupérer vos identifiants pour accéder à votre portefeuille.
Les faux liens Discord : faux liens sur les canaux d’annonce avec une offre alléchante comme l’achat de NFT rares ou introuvables.
– Le
catphishing : usurpation d’identité en se faisant passer pour une célébrité ou un influenceur.
La contrefaçon et le plagiat : transformation d’une photo ou d’une image en NFT sans en détenir la propriété intellectuelle. D’où l’importance de vérifier que l’œuvre est vendue par un compte vérifié.
les sites de stockage frauduleux : vérification que le contrat correspond bien à l’œuvre vendue. N’achetez pas un NFT proposant un simple lien vers un URL avec une image (car il serait possible de modifier l’œuvre sans votre permission).

Des plateformes de confiance
C’est une étape clé car il n’existe pas d’organisme central qui vérifie les artistes et les œuvres, ce qui ouvre la porte aux arnaques. Bien évidemment, le marché n’en est qu’à ses balbutiements et en constante évolution. La vérité du jour n’est donc pas forcément celle du lendemain. Trois plateformes émergent actuellement :
– Nifty Gateway, qui fédère les plus grands noms du marché des NFT.
– OpenSea, qui domine le domaine de la création des NFT.
– Rarible, qui dispose de son propre token de gouvernance, offert en récompense aux utilisateurs réguliers.

Il est urgent de réguler …
Mais cela irait à l’encontre du principe fondateur des NFT !
Le développement des NFT et de nombreux scandales témoignent pourtant de la nécessité de combattre les activités frauduleuses. En principe la nature décentralisée des crypto monnaies et des NFT a pour but de réduire le risque de fraude en démontrant la propriété grâce à la blockchain. Tout se met en place progressivement …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.