Le marketing s’empare des jeux vidéo

73% des Français, soit 38 millions de personnes*, ont joué, au moins occasionnellement aux jeux vidéo en 2021. S’ils avaient mauvaise réputation et constituaient une niche, les jeux vidéo se sont démocratisés et représentent aujourd’hui une industrie qui pèse plus lourd que le cinéma et la musique réunis. Evidemment les publicitaires s’en mêlent.

Un public élargi, aux profils diverses
Porté par la Covid et le confinement, les jeux vidéo connaissent un boom sans précédent. Grâce aux consoles à prix abordables et aux smartphones, leur accès est de plus en plus simplifié. Les clichés s’effondrent : la moitié des joueurs sont des joueuses et leur âge moyen est de 39 ans.
Nous sommes en présence d’une multitude de joueurs aux profils et aux habitudes de jeu drastiquement différents.

La révolution du mobile
Il est le support le plus plébiscité : aujourd’hui plus besoin de posséder la console dernier cri pour jouer. 80% de la population étant équipée de smartphone, le marché potentiel des jeux mobiles est énorme.
La démocratisation des jeux vidéo a vu l’émergence de nouveaux joueurs : le jeu vidéo touche maintenant une cible bien plus large que par le passé, ce qui offre davantage de perspectives et ouvre les portes au marketing. Pourquoi ?

Accroitre sa visibilité
En intégrant les codes du jeu à une stratégie marketing, la visibilité se développe par exemple sur les réseaux sociaux, l’audience concernée dépassant allégrement la communauté des clients. Les jeux vidéo profitent également des excellent bouche-à-oreille et des challenges entre amis.

Générer de l’interaction
Incorporer le concept de gaming dans une stratégie de marketing de marque crée des interactions avec les publics ciblés tout en les divertissant. La communication gagne en dynamisme, source d’engagement de l’audience sur des valeurs communes.

Renforcer la notoriété
Lorsqu’une offre proposée par une marque a su conquérir ses clients, joueurs ou influenceurs, ceux-ci vont en parler dans leur communauté de joueurs. Ils deviennent alors des ambassadeurs de la marque. En s’inspirant des techniques du gaming, leur notoriété et leur attractivité en sont renforcées.

Comment utiliser le gaming marketing ?
La gamification, ou ludification, est l’intégration de certains mécanismes de jeu dans des processus qui n’ont pas pour vocation première d’êtres ludiques. Elle est applicable à de nombreux secteurs comme l’apprentissage, dans le fonctionnement de sites web ou les réseaux sociaux.
Elle répond aux besoins de reconnaissance de l’utilisateur, avec une forte dimension sociale : une gamification de qualité doit posséder toutes les composantes propres au jeu collectif : partage, contact, recommandation, comparaison.
Les marques investissent également dans le marketing d’influence gaming – sponsoring, partenariats, organisation d’événements, jeux concours … – pour occuper ces terrains.

Twitch – propriété d’Amazon – la nouvelle plateforme qui remplace la télévision, illustre cette tendance et connait une ascension fulgurante. Ses contenus audiovisuels issus du live-streaming sont élaborés et diffusés sous les yeux d’un public doté de la capacité de réagir instantanément.

* Selon une étude du SELL, le syndicat des Editeurs de Logiciels et de Loisirs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.