L’incertitude est la seule certitude

Les temps sont complexes et turbulents ; l’hyperconcurrence les rend plus incertains encore. Notre seule certitude réside dans l’innovation, qu’elle concerne l’invention d’un produit ou qu’elle bouleverse en profondeur un marché dans son intégralité.

L’exemple de l’iPhone
Steve Jobs présente le 9 janvier 2007 l’objet qui allait révolutionner à la fois nos modes de vie et nos modes de fonctionnement en ouvrant le champ des possibles. L’économie numérique des particuliers et des entreprises connait ce jour-là une accélération décisive.
Oublié l’accueil mitigé des spécialistes et des concurrents, comme Steve Balmer, alors PDG de Microsoft, qui déclare : « il n’y a aucune chance que l’iPhone capte un jour une part importante du marché, aucune ! »

Personne n’attendait rien
Pire, la demande était satisfaite. Puis vint l’iPhone, qui ressemblait à un téléphone mobile mais était tellement plus, avec ses nouvelles fonctionnalités. Cela fait maintenant plus de 15 ans que l’iPhone et avec lui les smartphones ont bouleversé le marché.
Mais ils ont surtout modifié en profondeur nos habitudes d’utilisateurs. En mettant internet dans notre poche, l’iPhone fut une vraie invention de rupture.

Quel enseignement en tirer ?
En tant que dirigeant, nous devons avoir une compréhension fine des évolutions technologiques, des ruptures qu’elles entraînent et de leurs conséquences sur les marchés.
Il faut être très vigilant pour comprendre les nouvelles logiques qui s’imposent pour pouvoir les anticiper. L’important c’est d’être dans le bon tempo pour agir, réagir et s’adapter.

Nouveauté versus raisonnement existant
Difficile de quitter nos points de repère lorsque nous sommes confrontés à des innovations de rupture. Toute stratégie qui repose sur l’innovation doit donc prendre en compte l’incertitude qui l’accompagne, car c’est une sorte d’alchimie entre des objectifs sur lesquels vous vous êtes engagés sur le long terme et un processus adaptatif qui nécessite agilité et flexibilité, pour suivre la meilleure voie afin d’atteindre vos objectifs.

Visionnaire versus gestionnaire
L’avantage concurrentiel significatif que détient une entreprise peut être remis en question du jour au lendemain, par une innovation de rupture ou l’utilisation d’une technologie déjà existante, de nouvelles techniques de production ou d’approches marketing …
Et parfois de tout cela en même temps en créant un « point d’inflexion stratégique » capable de brutalement chambouler le marché.

Comment repérer ces points d’inflexion stratégique ?
Pas facile. Les libraires se sont aperçus trop tard de l’émergence d’Amazon qui, en deux ans a créé un point d’inflexion stratégique qui a bouleversé l’édition et la distribution. Donc il ne suffit pas d’optimiser sa gestion mais d’être extrêmement attentif à tout ce qui touche à l’écosystème de son activité.
L’incertitude n’est pas un risque mais une opportunité. Votre stratégie nécessite une attention permanente aux évolutions, aux innovations et aux transformations. Elle créera un cadre collectif suffisamment clair pour que chacun puisse comprendre et suivre la décision prise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.