Surfez sur le bad buzz

La semaine dernière, le blog vous expliquait comment éviter les bad buzz. Et cette semaine, comment les affronter.
Les réseaux sociaux ont un droit de vie ou de mort sur chacun de nous en propageant des informations à la vitesse de l’éclair. Un mécontentement, une colère, une vengeance, une concurrence déloyale … peuvent virer au bad buzz car rien ne court aussi vite qu’une mauvaise nouvelle ou une fausse rumeur. Si le web est synonyme de liberté d’expression, elle peut violemment attenter à votre réputation. Alors comment faire ?

C’est quoi la vie privée ?
Ces attaques sont courantes et elles courent vite puisque tout se partage et devient public. La frontière entre vie privée et vie publique est floue : garder le contrôle de son image sur le web est quasiment impossible. A chacun d’être vigilant sur ce qu’il donne à voir car le but des réseaux sociaux est de vous inciter à révéler le maximum d’informations intimes.
Chacun a droit au respect de sa vie privée, dit l’article 9 du code civil. Le problème c’est qu’il n’existe aucune définition précise de ce qu’est la vie privée, la jurisprudence ayant juste définie au fil des affaires ce qui était privé et ce qui ne l’était pas. C’est donc au demandeur de prouver l’atteinte à son droit. Une fois que celle-ci est constatée, qui attaquer ?

Les solutions juridiques
Sur internet, pas facile de retrouver l’auteur, c’est donc à l’hébergeur de retirer l’objet du litige (contenu, photo …) sous peine d’être pénalement responsable. Pour être indemnisé c’est encore plus compliqué puisqu’il faut prouver le préjudice.
L’atteinte à la réputation peut prendre plusieurs formes et doit donc être appréhendée de différentes manières par le droit. L’atteinte n’est constituée que lorsque ces conditions sont remplies : une révélation de faits intimes qui ferait suite à l’immixtion illicite dans le domaine protégé que le demandeur entend garder secret.

Léon, nettoyeur
Si vous avez une connexion avec l’éditeur, il pourrait accepter de modifier ou de supprimer la page (qui s’affichera en « erreur 404 »), ce qui permettra le retrait de l’index Google ou modifiera la page.
La meilleure stratégie pour nettoyer votre e-réputation est le Flooding (ou inondation) : en inondant internet avec du contenu positif sur vous ou votre entreprise, vous enterrez le bad buzz.
Le contenu doit posséder une forte valeur ajoutée, c’est-à-dire être pertinent, intéressant et surtout bien référencé afin qu’il se positionne parmi les premières postions sur les moteurs de recherche. Il ne remplace pas les contenus négatifs mais il en atténue les effets.

Après s’être défendu, comment restaurer son image ? Vous pouvez utiliser les grands moyens et faire appel à une agence de nettoyage de l’identité numérique.
Mais quoiqu’il arrive, il sera toujours plus long et compliqué de rétablir une bonne réputation que d’être victime d’un bad buzz.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.